Actualités
The place to BIM

Actus | 04.05.2018

Socotec accélère dans le BIM

Socotec accélère dans le BIM
 
Le groupe développe une solution permettant au contrôleur technique de vérifier automatiquement les maquettes numériques, en prenant en compte la géométrie et les données, puis d’émettre ses avis au format BCF.
 
Garant de la conformité des bâtiments avec les réglementations en vigueur, Socotec a entamé un important effort de dématérialisation des données visant à traduire les requêtes et exigences de la réglementation dans un format informatique compatible avec le BIM. 
 
Deux ans après avoir entamé la démarche, le groupe qui réalise 650 millions d’euros de chiffre d’affaires a décidé d'accélérer ses efforts. En parallèle au lancement d'un vaste plan destiné à former et équiper ses 1200 ingénieurs afin qu'ils utilisent le BIM au quotidien, l'expert en vérification des données de construction a renforcé son offre BIM. Jusqu’à présent, le contrôle automatique des maquettes numériques portait sur leur géométrie qui doit correspondre aux réglementations accessibilité et sécurité incendie. 
 
Afin d’élargir son champ d’application, le groupe a noué un partenariat avec Solibri France (groupe Nemetschek) qui édite une solution permettant de contrôler la qualité des maquettes numériques IFC puis développer des plug-ins propriétaires dédiés à des applications spécifiques comme la sécurité incendie ou l’accessibilité handicapé. 
Socotec a aussi signé un partenariat avec Move To BIM qui a développé un outil permettant de naviguer dans une maquette numérique, d’en extraire les données, d’automatiser la vérification, les requêtes et de les retranscrire dans un langage compréhensible par tous les acteurs de la chaîne de construction. 
 
Grâce à ces accords, sa filiale Socotec Certification France a pu lancer la solution BIM Data, basée sur l’extraction des données, qui se décline en quatre modules : 
  • une plateforme d’échange, 
  • un logiciel de vérification géométrique automatisée 
  • un viewer
  • un éditeur IFC. 
Grâce à elle, le contrôleur peut automatiser les requêtes réglementaires, mieux repérer les non-conformités et donc mieux anticiper les risques. Il peut vérifier les maquettes en prenant en compte la géométrie mais aussi les données comme, par exemple, celles liées aux diagnostics techniques amiante, plomb, électricité.
 
En relation avec ses partenaires, Socotec développe des requêtes réglementaires comme, par exemple, la vérification des espaces de manœuvre de portes pour la réglementation « accessibilité aux personnes en situation de handicap » ou la complétude des données et des nommages dans le domaine de l’acoustique.
 
Conçue pour naviguer et surfer dans la maquette avec un langage facile et compréhensible par tous (contrôleur technique, maîtrise d’ouvrage, équipes de maîtrise d’œuvre), la solution apparaît bien adaptée aux problématiques d’exploitation des bâtiments. 
 
En termes de communication la solution est basée sur le format BIM collaboration format (BCF) permettant d'échanger des commentaires entre les disciplines, sans échanger le modèle lui-même. Grâce à ce format compatible avec les logiciels du contrôle technique, le contrôleur peut émettre des recommandations au format PDF et les inscrire directement dans les maquettes numériques. La possibilité d’intervenir en mode automatisé et en direct sur la maquette partagée permet à tous les acteurs de traiter beaucoup plus de données, d’avoir une vue d’ensemble et de bénéficier d’une meilleure traçabilité des informations. 
Quant à l'extraction des données, elle rendra possible, selon le spécialiste du contrôle, la création de tableaux de bord et permettra le passage à une « économie de la data » en permettant des analyses prédictives sur la base de ces requêtes. 
 
Socotec est actuellement impliqué dans plusieurs projets de construction en mode BIM comme l’Ilot Pasteur à Monaco, la Fondation Louma Arles, le nouvel Hôpital d’Ajaccio, l’Îlot Bois à Strasbourg, le projet CHU sur l’île de Nantes, le centre hospitalier de Maubeuge, etc. Le groupe va encore intensifier ses efforts afin que toutes les équipes travaillent en BIM et que les avis soient automatisés et rendus en BIM d’ici à trois ans.  
 
A noter que le groupe propose aussi des certifications BIM ainsi que des missions d’assistance à maitrise d’ouvrage en BIM pour la conception et l’exploitation avec la possibilité d’une option juridique sur la sécurisation des données. Pour aider les maîtres d’ouvrage à sécuriser les projets de construction en BIM, il a édité un libre blanc téléchargeable « Protocole Socotec BIM » issu du protocole d’intervention BIM élaboré en partenariat avec le CSTB.
 
Voir l'actualité: Le contrôle technique passe au BIM