Actualités
The place to BIM

Actus | 12.10.2017

Vers un DCE numérique Open BIM

Vers un DCE numérique Open BIM

Le Dossier de Consultation d’Entreprise (DCE) rassemble l’ensemble des documents transmis par le donneur d’ouvrage au professionnel de la construction qui candidate lors d’un appel d’offre. Ce DCE est donc fortement concerné par les opportunités de la numérisation !

Afin d’aider la filière dans cette voie, Mediaconstruct a récemment lancé un groupe de travail qui doit définir le concept, proposer des règles de bases et élaborer un guide pratique de préconisations destiné à tous les acteurs concernés, y compris les Tpe/Pme. 

Le sujet concernant tous les corps de métiers, ce groupe de travail est composé de représentants de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre, d'entreprises, de bureaux d’études techniques, d'éditeurs de bibliothèque d’objet dont datBIM SA, d’un bureau de contrôle, d’un organisme de certification et de juristes. 
Il tient compte de la loi MOP, le guide de recommandations à la maîtrise d’ouvrage de la MICQP, la Convention BIM de Mediaconstruct, le rapport Pican du PTNB, le Kit BIM exploitation de la Fedene et du Syntec. 

Depuis fin 2016, les experts réfléchissent aux conséquences de l’approche numérique : quelles pièces faut-il conserver dans le DCE ? lesquelles changer ou ajouter ? jusqu’à quel niveau de précision définir les informations ? que doit contenir le DCE pour garantir une bonne mise en œuvre du BIM sur le chantier et en phase exploitation ? etc.

Un premier guide pratique fin 2017 

Les experts ont dégagé les premières conclusions : les données renseignées dans la maquette devront respecter les pratiques actuelles de consultation et plus elles seront précises, plus le DCE sera pertinent et exploitable.
Autre point important : il n’est pas nécessaire de recommander un logiciel particulier puisque l’objectif est d’aboutir à un DCE numérique open BIM permettant de se détacher des formats propriétaires. 

La deuxième étape en cours, porte sur la phase de consultation elle-même : les moyens pour répondre aux marchés, le déroulement de l’analyse des offres et la préparation des marchés de travaux. Pour chaque étape, le groupe établit un ensemble de préconisations techniques et juridiques destiné à chacun des acteurs. Les experts étudient aussi des solutions techniques et contractuelles pour mettre en œuvre les IFC de manière à ce que les entreprises puissent étudier les maquettes et chiffrer leur proposition quel que soit le logiciel ou la plateforme web utilisée. 

Le groupe de travail devrait livrer ses premières conclusions lors du BIM's day en décembre 2017 et en profiter pour présenter une première version d'un guide de préconisations pour tout type d'appel d'offre. 

A noter que le groupe de travail est ouvert à tous contributeurs qui souhaite faire avancer le sujet.

 

Redécouvrir d'autres actualités concernant les travaux de normalisation ?